Mon yoga

Ce qui me vient tout de suite, c’est de partager ce texte avec vous :

« Si j’avais eu la conscience suffisamment claire et les mots suffisamment nuancés pour l’exprimer, j’aurais aimé te dire que nous sommes là pour explorer, découvrir et partager ce qu’il y a de meilleur en nous. Chacun possède un trésor. Sois conscient et généreux de ton trésor et, en même temps, reste ouvert, attentif à recevoir le trésor des autres, disposé à apprendre et à te remettre en question. Cherche la beauté, la vérité, l’excellence en accueillant aussi ta fragilité, ta vulnérabilité et ton ombre, de sorte d’être à même d’accueillir celles des autres. Occupe joyeusement ta place: il y a de la place pour chacun, sinon ni toi ni moi ne serions là. Pense que ta place que tu n’occupes pas pour ne pas déranger reste vide à jamais et réjouis-toi que chacun occupe pleinement la sienne autour de toi ».
Rabindranath Tagore (1861-1941)

A 15 ans, j’ai une une prise de conscience qui a influencée toute ma vie et que j’ai comprise des années plus tard, l’exprience de la maya. Dès cet instant j’ai compris que tout ce monde était un décor, un jeu et mais je ne savais pas que j’avais un rôle à jouer.

Pour moi, le yoga est la voie de la transformation.

Bien sûr, je me transformais aussi sans le pratiquer mais depuis que je le pratique tout va mieux dans ma vie.

J’aime vivre le yoga, donner des cours de yoga à Strasbourg, j’aime le transmettre, j’aime l’enseigner, j’aime l’apprendre aussi, c’est un tout, une façon de vivre, c’est partout ça ne finit jamais !

La vie m’a amenée vers différents styles de yoga que j’enseigne à Strasbourg et environs : Yin Yoga, Vinyasa Yoga, Hatha YogaKundalini Yoga.

Je suis un instrument, il passe à travers moi et vous le recevez.

Hatha Yoga

La vie m’a tout d’abord amenée vers la formation 200h Hatha Yoga suivant l’enseignement de swami sivananda que j’ai faite à Orléans. Là j’ai appris et vécu les différents aspects du yoga. Avec une pratique très cadrée et structurée, pas de places aux émotions, on travaille on travaille, karma yoga, on médite et on chante, bhakti yoga, on ouvre son cœur par les mantras, les chants et les sons. Beaucoup de travail, on s’affaire de ci de là, cours de baghavat gita et cours de chants, on apprend le gajananam, le Tryam bhakam, on mange super bon, 2 repas par jour, cours de philosophie, conférences … Après un mois dans cet ashram, je me suis transformée. Ma communication avec la nature est devenue intense, présente, je me trouvais plus forte, plus droite, plus alignée avec une énergie de incroyable et unie au tout.

Vinyasa Yoga

Plus tard, j’ai eu la possibilité de suivre la formation de Vinyasa Yoga à Strasbourg avec 200h Yogaworks, formation qui allait m’apporter plus de connaissances des alignements du corps pour enseigner les postures. Cette formation m’est très utile : «comment enseigner aux élèves pour qu’ils puissent prendre une posture en toute sécurité».

Kundalini Yoga

Durant toutes ces années et de puis le début de mon aventure sur le chemin du  yoga, je pratiquais le Kundalini Yoga. Quand j’ai commencé ce yoga, j’étais  hallucinée des drôles de trucs qu’on pouvait faire en cours, vraiment ce travail du corps combiné avec les mantras et des respirations spécifiques m’a transformée vitesse grand V. D’ailleurs yogi Bhajan le dit  « ce yoga là, c’est comme de prendre l’avion pour aller d’un point à un autre plutôt que de prendre son vélo ». C’est vrai !!!

J’ai fait la formation level 1 à l’ashram de Karta Singh à Grenoble. Une sacrée aventure.

Yin Yoga

Puis un jour j’ai entendu parler du Yin Yoga. Cette formation faite en Suisse d’une semaine m’a appris énormément. A bientôt 50 ans, j’allais intégrer vraiment ce que veut dire « lâcher prise ». Ce yoga où l’on ne cherche rien à atteindre, où on laisse faire la gravité en laissant les muscles se détendre et faire tout seuls leur travail  m’a appris beaucoup et surtout une chose essentielle : que la vie est parfaite comme elle est, que la vie se vie d’elle même, expérience après expérience et qu’on fait bien mieux de la laisser faire, sans jouer le jeu du mental qui est de l’interpréter, la cloisonner, la rendre comme on veut qu’elle soit suivant nos propres critères, nos conditionnements.

Sat Nam Rasayan

Le Sat Nam Rasayan qui signifie « abandon dans la vérité divine », est une forme de méditation thérapeutique.

Cette technique de plusieurs millénaires a été transmise en silence de maître à élève. Yogi Bhajan le reçu et le transmit à guru Dev Singh qui l’enseigne aujourd’hui à travers le monde.

On observe une santé générale, un bien-être mental et émotif améliorés chez ceux qui pratiquent le SNR. Il n’y a pas de promesse de guérison totale, immédiate, mais la récupération certaine d’une vitalité amoindrie, un état retrouvé de calme et d’équilibre interne.

Tout comme les séances de yoga, les changements sont progressifs et très individuels : chacun évolue à son rythme personnel.

Pour en savoir plus sur le Sat Nam Rasayan, aller faire un tour sur le site de Attitude Yoga.

Laisser le flow de la vie aller, l’observer la laisser être comme elle vient car elle est parfaite ainsi.
Aujourd’hui mon yoga, c’est ça.